Étiquettes

, , , , ,

I / ETAT  DES LIEUX  DES INSTITUTIONS CLASSIQUES  DANS  LES RECENTES CRISES.

L’O.N.U  et  ses différentes  branches,   notamment,

LA BANQUE  MONDIALE  crée  en  1946 :

·        Le  Président est  toujours  un  américain de par l’entente entre les puissances occidentales : EUROPEENNE et AMERICAINE ainsi que leurs partenaires JAPON / CANADA / COREE / RUSSIE.

LE  F.M.I. ( FONDS  MONETAIRE  INTERNATIONALE )

·        Idem, le Président est toujours un européen. Même si «  l’élu » n’est pas le plus compétent ! Nous nous souviendrons tous de DSK et de ses frasques ou de l’incompétence de Christine LAGARDE au Ministère de l’Economie et du Budget.

LA BANQUE MONDIALE en AVRIL 2012 a élu pour la première fois un président originaire asiatique, soit un américano-coréen pour 5 ans. Face à lui, deux candidats plus compétents ont été rejeté :

A) Un sud-américain, ancien gouverneur de la banque centrale de Colombie : Mr. José ANTONIO OCAMPO.

B) Une africaine, Mme NGOZI OKONJO-IWEALA, Ministre Nigériane des Finances, en faveur de laquelle s’est désistée Mr. José A. OCAMPO. Malheureusement, elle a perdu à cause des prétendus défenseurs de la démocratie qui défendent leurs avantages.

Cet abus de pouvoir des U.S.A et des Européensdurent depuis des siècles et leurs « meilleurs esprits » à la tête des institutions internationales qui donnent des leçons à la planète n’a causé que de terribles dégâts: PAUVRETE-SURENDETTEMENT-INSECURITE –TERRORISME- CHOMAGE – REJET DE L’OCCIDENT au profit des communautarismes, des extrémismes et des fondamentalismes religieux. En clair, ils sont dépassés par les problèmes qu’ils ont eux-mêmes causés en Afrique et en Orient !

 L’O.N.U  EN MATIERE DE JUSTICE : «  A 2 VITESSES ! »

LA C.P.I (Cour Pénale Internationale de Justice) / LA C.I.J (Cour Internationale de Justice)

La C.P.I prétend ne pas avoir les moyens pour poursuivre TOUS les criminels de guerre et fait donc un tri dans les crimes : « uniquement les responsables africains » et en général, seuls ceux qui sont vaincus !

LYBIE : mandat d’arrêt contre SEIF – EL – ISLAM KHADDAFI (détenu en Lybie) et ABDALLAH SENOUSSI.

SOUDAN : Le Président OMAR EL- BECHIR poursuivi pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et génocide. A noter qu’en ce moment, le SOUDAN du SUD et du NORD se font à nouveau la guerre pour le pétrole situé au SUD au détriment du NORD qui possèdent cependant les infrastructures de raffinage. La CHINE a des intérêts dans les 2 zones.

KENYA : UHURU KENYATTA jugé dans quelques mois pour crimes contre l’humanité commis lors des violences de 2007 – 2008.

OUGANDA : Plusieurs chefs de l’armée de résistance du seigneur (L.R.A) dont JOSEPH KONY sont sous le coup d’un mandat d’arrêt.

CONGO : Le procès de JEAN- PIERRE BEMBA est en cours. L’ancien Vice-Président congolais est détenu à la HAYE depuis 2008 pour notamment des exactions meurtrières en CENTRAFRIQUE.

TCHAD : La C.I.J veut l’extradition du dictateur HISSENE HABRE réfugié au SENEGAL depuis 1990 et protégé par WADE, l’ancien président qui vient d’être battu par MACKY SALL.

II / LA B.R.I.C.S : ORGANISATION CONCURRENTE DE L’O.N.U  FONDE PAR LES ETATS EMERGENTS A L’INITIATIVE DE LA CHINE.

B.R.I.C.S= BRESIL – RUSSIE – INDE – CHINE – SOUTH OF AFRICA ( Afrique du Sud)

* L’AFRIQUE confirme sa position au sein des pays émergents grâce à une croissance de 6 % confirmée par l’agence de notation FISCH en fin d’année 2011.

La CHINE, le BRESIL, l’INDE, la TURQUIE, investissent énormément sur le continent.

* L’AFRIQUE doit se retirer des relations bilatérales avec la France, puissance coloniale et néo-coloniale  qui  tentent encore de la maintient dans un rapport de force de dominant à dominer depuis des siècles !  Tous les pays africains ont tout à gagner en entrant dans la B.R.I.C.S.

* L’AFRIQUE francophone plus meurtrie par ses liens morbides avec la France doit cesser d’utiliser la monnaie coloniale sans valeur,   construire sa propre monnaie et à défaut, n’utiliser dans les transactions commerciales uniquement des devises fortes : EURO / DOLLARS US / DOLLARS CA ( canadien).

LA B.R.I.C.S  pour  2012  CREE UNE  INSTITUTION  FINANCIERE POUR LES PAYS DU SUD.

L’autonomie financière sera ainsi effective grâce à la « SOUTH – SOUTH  BANKS » c’est – à dire la BANQUE SUD – SUD dont les objectifs sont :

·        le financement des projets d’infrastructures

·        les échanges commerciaux

Donc, plus de DEPENDANCE DES PAYS DU SUD envers la BANQUE MONDIALE ou le F.M.I.

Des institutions qui n’ont su que détruire l’Afrique par des exigences insupportables et creuses en termes de solution économique et sociale, pour causer finalement de l’instabilité politique durant toutes ces décennies ! Cela a permis le pillage des ressources au profit des donneurs de leçons économiques et de démocratie.

Au niveau mondial,  les pays de la B.R.I.C.S représentent 40 % de la population, et 18 % des échanges commerciaux.

III /  DES  PAYS  AFRICAINS  DANS  LA  TOURMENTE …

A /  LA  GUINNEE  EQUATORIALE ( à l’Ouest du continent )

Le fils aîné du Président Théodore NGUEMA OBIANG MANGUE, 42 ans, est dans le colimateur  de la justice internationale accusé par la France et les USA.

Il est soupçonné de piller les richesses de sa patrie, petit émirat pétrolier dont la seconde ressource est l’exportation du bois.   Mais, ceux qui l’accusent devraient aussi être accusés et enfermés !

 

 

A LOS ANGELES et à WASHINGTON ses biens sont visés par des procédures civiles depuis octobre 2011. Les USA veulent mettre la main sur 70 MILLIONS de $ US d’actifs dont 3 Millions en objet ayant appartenu à MICHAEL JACKSON.

EN France, les juges d’instruction « ROGER LE LOIRE et RENE GROUMAN » ont lancé un mandat d’arrêt international pour «  blanchissement » ils ont saisi 16 grosses cylindrées ( Maserati …) OBIANG JUNIOR possède une propriété luxueuse de 30 MILLIONS de $ US à MALIBU ( USA ) 4 Rolls – Royce, 7 Ferrari, 5 Bentley … Il a dépensé 18 MILLIONS pour acquérir 109 lots de la collection YVES Saint Laurent. Etc.

Son avocat : Maître Emmanuel MARSIGNY «  Mon client n’est pas un play-boy très « sex, drug and rock ‘n roll  »! C’est un homme intelligent et travailleur. Il est Ministre et chef d’entreprise dans son pays et ses sociétés réalisent des bénéfices. L’origine de sa fortune n’a donc rien de suspect ! »

C’est triste quand on sait que le citoyen guinéen vit avec à peine 2 $ / Jour !

B / LA GUINEE – BISSAU ( Afrique de l’Ouest )

Le «  COUP D’ETAT » du  15  AVRIL  2012 démontre que les militaires ont trop de capacité de nuisance dans le pays !

Depuis 2006 le pays est engagé dans une réforme du secteur de la sécurité (R.S.S.) initiée et financée en partie par la Communauté Internationale. Officiellement, l’objectif est de réduire le poids financier de l’armée qui représente près de 4 % du P.I.B.

A savoir plus de 3 soldats pour 1000 habitants alors que dans d’autres pays de la sous – région : 1.2 soldats pour 1000 habitants.

La réforme prévoit de faire passer le nombre de militaires de carrière à 1.500 contre plus de 4.500 actuellement. Les partisans de la réforme souhaite rajeunir une armée vieillissante et de rééquilibrer car on compte 40 % d’officiers alors que la norme internationale est de 10 %.

Mais, les généraux et soldats pensent que le véritable objectif de la réforme serait de réduire la capacité de nuisance de l’armée et permettre que le système politique soit libéré « du joug des militaires ».

A noter que ce pays est soumis aux influences des narcotrafiquants !

LA GUINEE KONAKRY avec son président ALPHA KONDE a aussi des soucis internes avec l’opposition et l’influence des narcotrafiquants.

Cette zone de l’Ouest permet le transport des drogues vers l’EUROPE.

 

 

C /   LE  MALI / L’ALGERIE / MAURITANIE / BURKINA FASO ( LE SAHEL )

·        LA France DE SARKOZY et son Ministre des Affaires Etrangères, Mr. Alain JUPE ont mis la pression sur A.T.T (le Président Malien Ahmadou TOUMANI TOURE ) l’accusant de laxisme en ce qui concerne les actions terroristes dans la zone du Sahel.  Mais, en vérité, cet homme était aussi une victime car la guerre en Lybie  causé par SARKOZY et ses amis David CAMERON ( GB ) et Barack OBAMA ( USA ) a déstabilisé la zone du Sahel. Ils ont fait mourir  KHADAFFI mais ils ont récoltés les maux qui vont de pair ! La France avait même rappelé ses ambassadeurs. Le Président BLAISE CAMPAORE du BURKINA FASO est appelé en renfort en tant que médiateur dans la crise malienne. A.T.T a été évincé du pouvoir.

 Des enlèvements d’occidentaux, notamment de plusieurs français dont la libération en période électorale aurait satisfait l’opinion publique en période électorale et permis à Nicholas SARKOZY de se glorifier. L’AQMI ( AL QAIDA au Maghreb ) est un groupe armé qui empêche les pays occidentaux et leurs grands groupes ( AREVA …) de s’enrichir impunément au détriment des populations locales appauvries.

·        LE MALI «  UN COUP D’ETAT MILITAIRE INUTILE ! » DU 21 MARS 2012

Alors que le MALI allait avoir des élections présidentielles dans moins d’un mois et que le président A.T.T n’allait pas se représenter pour un nouveau mandat, les touaregs du Nord du pays (zone de l’AZAWAD où semblerait-il il y aurait des gisements de manganèse, pétrole, uranium et gaz ) qui souhaitaient leu indépendance, malgré que suite à des revendications précédentes, ils avaient été intégrés dans l’administration malienne suite aux accords de 2006 et à un pacte nationale signé en 1992. Les touaregs se sont regroupés dans le mouvement politique dénommé la M.N.L.A et souhaiteraient créer un Etat islamiste.

La situation malienne : faiblesse des institutions ( classe politique ) – faiblesse de l’armée d’où l’insécurité et le coup d’Etat militaire car A.T.T. n’avait pas trop investit dans ce domaine durant son mandat mais plutôt dans le domaine de la santé, éducation et en bref, le social. – l’appétit du pouvoir pour s’accaparer des richesses – le manquement du recensement.

La question est par qui serait financé cet Etat et ses infrastructures ? Et vu l’insécurité régnante, qui investira pour les forages ? Certains pensent que l’ALGERIE sera obligé de s’impliquer car le pays serait peut – être ravie d’avoir un Etat du Nord malien islamiste.

·        LA MAURITANIE «  Pays voisin du MALI »

     Avait un accord avec A.T.T. qui lui permettait de poursuivre les rebelles touaregs via les raids militaires jusque sur son territoire, mais la réciproque n’était pas établie. Les rebelles touaregs qui livrent des combats avec le Mali depuis le 30 janvier 2011 et s’enfuyaient vers les pays voisins : NIGER et MAURITANIE. Le facteur des groupes armés de L’AQMI est venu s’ajouter à cette instabilité régionale. KADHAFI n’étant plus là pour les contrôler car il en avait les moyens et la capacité du fait d’avoir été un combattant du désert, ce qui manque aux forces occidentales. Un autre chef de guerre en est capable, c’est le président tchadien, IDRISS DEBY, mais, il a doit faire face à ses propres rebelles qui sévissent jusqu’à la frontière centrafricaine : BABA LADE, sans oublier la famine qui sévit à cause de la sécheresse.

IV / LES PAYS AFRICAINS QUI REDONNENT L’ESPOIR …

·        LE  SENEGAL ( AFRIQUE DE L’OUEST ) «  BEL EXEMPLE DE DEMOCRATIE »

Un pays où de nombreux européens, notamment des français ont une résidence secondaire ou se plaisent à aller en vacance. La démocratie s’est exercée avec l’accession au pouvoir de MACKY SALL, un jeune libéral qui a reçu le soutien de tous les autres adversaires afin de faire barrage au Président sortant d’un deuxième mandat : WADE ( 85 ans). Le taux d’abstention était de 48 % au premier tour, WADE avait recueilli ( 35 % ) et MACKY SALL ( 60 % ). Ce dernier a l’avantage de la jeunesse.

WADE «  Si je perds au second tour de l’élection, je me retirerai avec mon fils qui créera son parti ». Cet homme qui a toujours reçu le soutien de la confrérie des Mourides. Il a construit des infrastructures du pays, et une statue de plusieurs centaines de millions d’euros ! Enfin, il avait instauré un système numérique pour l’anti fraude électoral. Aussi, les élections se sont bien passées sous l’œil vigilant des sénégalais qui avaient crée le mouvement contestataire « Y ‘EN A MARRE DE WADE ! » WADE était prêt à changer encore la Constitution pour rester au pouvoir ou à y mettre son fils ! MACKY SALL a su récompensé ses soutiens politiques, par exemple, la nomination du chanteur YOUSSOUN  N’DOUR au poste de Ministre de la Culture et du Tourisme.

La situation du SENEGAL :

– 13 MILLIONS d’habitants – un fort taux de chômage des jeunes – un exode rural massif – un P.I.B moyen / habitant  de 1000 euros annuel soit moins de 100 euros / Mois.

– le pays ne possède pas de richesse dans son sol pour attirer les convoitises occidentales et les manipulations de coups d’Etat militaire qui vont de pair.

– la corruption gangrène dans ce pays qui survit avec la production de l’arachide, les transferts d’argent de la diaspora sénégalaise ainsi que les aides internationales et a pu bénéficier d’une réduction de la dette.

– la richesse du Sénégal, est sur le plan humain, son talent, sa culture.

– l’Islam représente 95 % de fidèles, sans la charria et cohabite avec un Etat laîque.

-le Président fondateur : Léopold SEDAR SENGHOR a conduit le pays de la décolonisation française à l’Indépendance.

– le concept de négritude popularisé par des hommes tels que l’auteur sénégalais Lamine GUEYE.

– la population est composée de  WOLOFS, SERERES, TOUCOULEURS, comme ethnies.

NOUS SOMMES FIERS DES SENEGALAIS !

 

 

 

·        R.D. CONGO : EX. ZAIRE «  J.KABILA DOIT ECOUTER SON PEUPLE ! »

 Joseph KABILA a été réélu en Novembre 2011 mais les résultats sont très contestés !

Le 19 Avril 2012, il a nommé Mr. MATATA PONYO MAPON comme Premier Ministre afin de faire un geste d’ouverture et ramené la paix sur le plan politique et social. D’autant plus que son premier mandat présidentiel était décevant !

–         MATATAétait Ministre des Finances depuis Février 2010 et  a su rétablir l’équilibre économique du pays. A savoir :

·        Mettre de l’ordre dans les finances publiques

·        Obtenir une partie de l’annulation de la souveraine dette.

–         Il  est donc l’espoir d’une bonne gouvernance, il est jeune ( 47 ANS ) et c’est un homme qualifié de rigueur, de discipline pour de bonnes relations avec les partenaires.

–         Cet ancien cadre de la banque centrale permettra t-il à KABILA d’avoir un nouveau départ ?

Joseph KABILAa été accusé d’être sous influence de son parrain ruandais PAUL KAGAME et de l’ougandais, YOWERI MUSEVENI ; tous deux présidents.

Les citoyens n’ont pas vu les promesses de 2006 de Joseph KABILA !

–         Les infrastructures du territoire, le domaine de la santé, l’éducation, l’accès à l’eau et à l’électricité, la construction de logements et l’emploi. Sauf 7 KM de routes bitumées construites à KINSHASA avec un imposant boulevard nommé du 30 juin.

–         Les coupures d’eau et d’électricité permanentes dans la capitale KINSHASA qui compte plus de 10 MILLIONS d’habitants entassés !  Ils subissent le choléra et certains quartiers sont à l’abandon.

–         Les frais de scolarité annuels en primaire s’élèvent à 200 $ US soit 153 euros.

–         Le salaire mensuel de base ne dépasse pas 100 $ US !

–         Le chômage galopant, l’insécurité persistante, notamment dans l’est du pays où plus de 1.7 Millions de personnes sont contraintes à l’exode permanent pour fuir les violences innommables (viols, massacres, ..) commises par des  groupes armés.

–         L’absence totale des infrastructures dans les autres provinces.

–         L’exportation illégale de minerais pour plusieurs dizaines de millions de dollars chaque année.

–         L’enrichissement vertigineux de certains ministres qui se font construire des immeubles après quelques mois seulement en poste.

–         La rapacité des députés s’arrogeant un salaire mirobolant, de 6000 dollars/ Mois !

Les opposants de Joseph KABILA : Mr. Etienne TSISEKEDI (soutenu dans les régions des 2 KASAIS), Mr. Vital KAMERHE (fiefs des 2 KIVUS) et Mr. Léon KENGO WA DONDO (zone de l’équateur) et le parti de feu LUMUMBA (le KATANGA, MANIEMA et le BANDUNDU).

En clair, Joseph KABILA n’a pas d’assise politique ! Ceux qui l’entourent marchandent, calculent et font des alliances de circonstance pour des gains à court terme.

Le pasteur Daniel N’GOY MULUNDA, un fidèle et un confident de la famille de KABILA, avait pour mission auprès de la «  Commission Nationale Indépendante » ( C.E.N.I) de prendre les dispositions pour que Joseph KABILA remporte les élections de Novembre 2011.

D’autres tels que KATUMBA et l’ancien président de l’Assemblée Nationale, Mr. Evariste BOSHAB étaient à la manœuvre et ont obtenu qu’il n’y ait qu’un seul tour de l’élection présidentielle !

Enfin, le clan familiale de KABILA, surtout la mère «  la maman SIFA » JAYNET, la sœur jumelle de KABILA, le frère cadet, ZOE ; sont ceux dont l’influence dépasse les courants politiques !

La vie est très difficile pour le peuple et le pays a besoin d’investisseurs, mais ces derniers exigent :

–         La réforme de la C.E.N.I.

–         Un gouvernement compétent et préoccupé des conditions de vie des congolais

–         La sécurité dans le pays, notamment à l’Est du territoire.

–         La réforme de l’armée, les anciens rebelles, plusieurs officiers et des généraux doivent être poursuivis pour crimes de guerre par le C.P.I, notamment, le général BOSCO  NTAGANDA.

La fin du mandat de KABILA sera en octobre 2016 et il aura 45 ans. Il a un réel déficit de légitimité !

LE RUANDA ( Afrique Centrale) « UN REEL ESPOIR »

Malgré des années de génocide, de massacres, de viols, dans lequel la France a joué un rôle important et criminel, le RUANDA et son Président Paul KAGAME, se battent depuis des années et ont aujourd’hui des résultats concrets reconnus par tous ! SARKOZY s’y était rendu afin de pacifier les relations.

Le peuple  combat l’insécurité, le clientélisme, la pauvreté, l’ignorance, les détournements financiers.

–         10 MILLIONS d’habitants au Ruanda

–         PAUL KAGAME contrôle la classe politique par des audits de responsabilité.

–         La classe politique est discrète dans le pays et compétente.

–         Lutte contre la corruption : policier, douanier, ministre, caporal, général par des méthodes dissuasives si au moindre soupçon de «  dessous de table » le fonctionnaire est aussitôt suspendu de ses fonctions ! Si la plainte à son encontre est justifiée,  il risque entre 1 AN et 20 ANS de prison !

Le pays a reçu 200 000 ordinateurs portables  solaires de fabrication indienne pour les écoles.

Tous les indicateurs du pays sont au vert ! Les domaines de l’éducation, la santé, le revenu / habitant, l’électrification, le recouvrement des impôts …Une réussite qui se poursuit et a été validé par les institutions internationales. Il suffit à peine de quelques milliers d’euros pour créer son entreprise. Des «  CITY BUS »spécialement équipés parcourent les collines du pays pour apprendre aux paysans les secrets de l’informatique !  FELICITATIONS  AU  RUANDA !

CONCLUSION : L’AVENIR EST AU PAYS.

Par international N.G.O Business developpment