UMOJA

Le 9 mai, Istanbul accueillera la 4e conférence de l’ONU sur lesdits « pays les moins avancées ». L’occasion de se demander pourquoi les 49 pays concernés n’ont pas réussi à « avancer » alors qu’ils sont les présumés bénéficiaires de toute une série de politiques.

Pays du Tiers monde, du Sud, périphériques, sous-développés, en développement, pauvres très endettés, … Les concepts, catégories et qualificatifs ne manquent pas pour désigner les pays les plus pauvres de notre planète. Mais derrière chaque concept, catégorie, qualificatif, il y a une vision, une histoire et des politiques mises en œuvre. Quand l’ONU adopta officiellement en 1971 le terme de « pays les moins avancés », son objectif était de développer des politiques spécifiques adaptées à ce groupe de pays. L’intention était louable, mais les résultats n’ont pas suivi.

Moins avancés ?

« Jusqu’au milieu des années 60, explique la CNUCED, les pays en développement étaient…

View original post 1 614 mots de plus