UMOJA

Mardi 29 juin, les Congolais avaient appris avec stupeur la venue à Kinshasa des présidents ougandais et rwandais pour assister à la parade militaire organisée le mercredi 30 juin dans le cadre de la commémoration des festivités du cinquantième anniversaire. Les mêmes Congolais ont été scandalisés d’apprendre que Joseph Kabila a fait retarder de deux heures le démarrage du défilé jusqu’à l’arrivée de Paul Kagame dont l’avion accusait un retard de deux heures. Des personnalités congolaises contactées par la rédaction de Congoindependant n’ont pas trouvé des mots assez durs pour pourfendre cet «aveu de subordination» de Joseph Kabila à l’égard de son homologue rwandais.

Il y a des signes qui ne trompent pas ! Dans son ouvrage «Epistémologie structuraliste et comparée, le professeur Kapumba Akenda écrivait notamment : «Les symboles n’ont aucune identité autonome. Ils ne s’approprient leur identité que dans leur référence à un autre élément qu’ils représentent…Dans l’usage…

View original post 841 mots de plus