Étiquettes

, , ,

Condamné à mort en 1991 pour le meurtre d’un policier blanc, il a été exécuté cette nuit après le rejet de son dernier appel de grâce.

Troy Davis est mort. Condamné à la peine capitale pour le meurtre en 1989 d’un policier blanc qui n’était pas en service, Davis a clamé son innocence jusque dans la salle d’exécution. Attaché à la table où il allait mourir, il s’est adressé à la famille du policier Mark MacPhail : «Tout ce que je demande, c’est que vous regardiez plus profondément cette affaire pour que vous voyez enfin la vérité.» Il a demandé à ses amis et à sa famille de «continuer à se battre pour lui» et a demandé à Dieu de bénir les personnes chargées de son exécution.

15 minutes plus tard, Troy Davis, 42 ans, a été déclaré mort. Il était 23h08 en Géorgie. Son exécution a été retardée de plus de quatre heures après un dernier appel auprès de la Cour suprême, finalement refusé.

Troy Anthony Davis (né le 9 octobre 1968) est emprisonné et condamné à mort à la prison de Jackson (État de la Georgie) en août 1991 pour le meurtre d’un policier, commis dans la nuit du 19 août 1989 à Savannah dans l’État américain de Géorgie. Sa culpabilité a été, depuis son procès, largement remise en question et plusieurs soutiens ont été émis par de nombreuses personnalités et organisations internationales, mais sans qu’aucun des recours n’aboutisse.Le 14 octobre 2008, la Cour suprême des États-Unis a refusé d’entendre le cas Davis à des fins de jurisprudence nationale. Son exécution, après avoir été suspendue le 24 octobre 2008 par la Cour d’appel des États-Unis pour le onzième circuit1. Une nouvelle date d’exécution a été fixée pour le 21 septembre 2011.

Vodpod videos no longer available.