Étiquettes

, , , ,

A quelques heures d’une finale légendaire face aux Italiens de l’international Milano, les Corbeaux restent détendus est prêt à se lancer à l’assaut des champions d’Europe ce samedi 19 décembre au Zayed Sports City d’Abu Dhabi à 17 heures TU.

Ce vendredi à la dernière séance d’entraînement, le groupe qui affiche complet avec le retour du milieu de terrain SUNZU STOPPILA absent en demi-finale suite à un deuxième carton jaune suivi d’un rouge au cours du match face à Pachuca, qui lui a privé du prochain match. Le Zambien reprendra sa position du milieu défensif permettant ainsi à Hugues BEDI d’appuyer la ligne d’attaque, laquelle reste à ce jour étincelante après deux sorties, a inscrit trois splendides buts.

Aucun détail n’a été négligé à la veille de cette finale, Lamine NDIAYE est resté aux aguets analysant et mettant sur pied une stratégie d’appoint afin d’arriver à bout d’une équipe de l’Inter Milan qu’il respecte.

Se referant au parcours des Corbeaux cette saison à Abu Dhabi, NDIAYE ose croire que tous ses adversaires à la coupe du monde des clubs sont très expérimentés au regard de leurs casquettes des champions des confédérations. Pachuca du Mexique et Sporting club   Internacional Porto Alegre du Brésil qu’il a affronté regorgent des talents, des équipes qui ont des effectifs bien rodés avec des joueurs originaires des grands pays du football d’Amérique et qui sont passés par des clubs européen ne citons que le capitaine BOLIVAR de Porto Alegre qui a été chez MONACO, précise le coach du TP Mazembe ; voire son équipe renverser ces deux clubs prouve à suffisance que Mazembe s’est bien préparé enfin de dérouté tout adversaire parce qu’à la recherche d’une notoriété au monde, souligne-t-il.

Joseph Sepp Blatter, Président de la FIFA, a réagit face à la performance des Corbeaux

Le football africain dit ce jour de haut niveau a aussi suscité la réaction du président de la FIFA, le suisse Sepp BLATTER. « … Je vais simplement exprimer un très profond compliment au TP Mazembe qui sort du lot en réussissant à dominer l’Afrique en 2009 tout comme en 2010. Deux années successives gagner la ligue des champions de la CAF en surclassant des grandes équipes de l’Afrique du nord. C’est vraiment un champion en 2010 qui démontrent aux yeux du monde la capacité des joueurs africains … »

Des propos qui ne laissent pas indifférents le chef des troupes à Abu Dhabi, Moïse KATUMBI président du club. Le boss des Corbeaux qu’entouré le numéro un de la Fédération Congolaise de Football Association FECOFA en sigle, Constant OMARI, a tard dans la soirée du jeudi 16, réunit tous les joueurs cela avec comme objectif tel que fixé depuis l’ouverture de cette compétition, rappeler aux brillants ambassadeurs de l’Afrique que le continent court derrière un trophée qui reste à notre portée.

Ils restent sereins ces vaillants corbeaux à quelques heures de cette finale, la finale est à nous.

« Impossible n’est pas Mazembe ».