Étiquettes

, , , ,

L’avion de ligne qui s’est écrasé sur le Pentagone, si tant est qu’il s’agit bien d’un avion de ligne, fut repéré suffisamment tôt pour permettre sa neutralisation, selon le témoignage télévisé du ministre des Transports devant la Commission d’enquête. Ce témoignage fort dérangeant fut exclu du rapport officiel.

Vodpod videos no longer available.


Selon la version officielle, le gouvernement n’a pas eu connaissance de la position du vol 77 d’American Airlines qui a frappé le Pentagone avant 9h32, soit seulement 5 minutes avant le crash.Or Norman Mineta, secrétaire aux Transports entre 2001 et 2006, témoigna devant la Commission d’enquête qu’il s’était rendu à 9h20 au Centre Présidentiel des Opérations d’Urgence (PEOC) de la Maison Blanche, et qu’il y avait vu le vice-président Dick Cheney en discussion avec un assistant, lequel venait régulièrement l’informer de la progression du vol 77 (de la distance qui le séparait encore du Pentagone ?).On ne sait guère quand a commencé cet échange entre Cheney et son assistant. Quoi qu’il en soit, le vol 77 était repéré bien avant l’heure indiquée dans le rapport. Un rapport qui maintient, par ailleurs, que Dick Cheney n’est arrivé au PEOC qu’à 9h58 . Un rapport qui,n’a pas intégré le témoignage, fort dérangeant, de Norman Mineta !Devant la Commission, Mineta affirma notamment : « Un jeune homme faisait des va-et-vient pour informer le vice-président, ‘L’avion est à 80 kilomètres. L’avion est à 50 kilomètres’. Lorsqu’il a dit ‘l’avion est à 15 kilomètres, le jeune homme a demandé au vice-Président : les ordres tiennent-ils toujours ?’ Le vice-président s’est alors vivement tourné vers lui et à répondu : ‘Bien sûr qu’ils tiennent toujours ! Avez-vous entendu le contraire ?’ »Si l’ordre donné par le Vice-Président Dick Cheney n’était pas d’abattre l’avion qui se dirigeait sur le pentagone, alors quel était-il ?