Étiquettes

, , , ,

Negli ultimi anni nella pianura padana si sono perduti migliaia di ettari di suolo agricolo ad opera di una dilagante espansione urbana ed infrastrutturale. Nella sola Food Valley parmense, luogo di produzioni agroalimentari di eccellenza, lo sprawl urbano, con i suoi capannoni, le sue gru, le sue strade, il suo cemento consuma un ettaro di suolo agricolo al giorno minacciando la sostenibilità e il radicamento di quelle stesse produzioni. Partendo da questo caso emblematico e paradossale, il film Il suolo minacciato intende mostrare senza veli quanto sta accadendo al territorio e al paesaggio e mira ad accrescere la consapevolezza dell’importanza di preservare una risorsa finita e non rinnovabile come il suolo agricolo. Per quanto ambientato nella pianura parmense, il film, attraverso il montaggio di interviste ad esperti di livello nazionale e internazionale in materia di urbanistica, agricoltura e sostenibilità, sviluppa un discorso ampio e di carattere generale sul tema del consumo di suolo e della dispersione urbana, analizzandone costi e cause per poi proporre modelli alternativi di sviluppo urbano e di governo del territorio sulla scorta delle esperienze maturate in altri paesi europei, come la Germania e la Francia, o in piccoli Comuni italiani, come Cassinetta di Lugagnano (MI).

Guarda (e vota)

Synopsis

À partir de la fin des années 90, dans la plaine du Po, des milliers d’hectares de terres agricoles, parmi les plus fertiles d’Europe, ont été détruits par un étalement urbain incontrôlé. Dans le seul département de Parme, lieu d’origine de produits agroalimentaires d’excellence et connu comme la Food Valley italienne, le béton, le goudron et le ciment avancent au rythme d’un hectare par jour menaçant l’avenir de ces mêmes productions.

En partant de ce cas emblématique et paradoxal, et adoptant le point du vue du sol agricole, le film Il suolo minacciato (Le sol menacé) ( montre ce que sont en train de devenir le paysage et le terroir du Po. À travers des interviews d’agriculteurs locaux et d’experts en matière d’urbanisme, d’agriculture et d’écologie, le film analyse les causes et les effets, aussi bien locaux que planétaires, de l’artificialisation des sols, pour proposer enfin des modèles de développement urbain alternatifs, permettant de préserver ce bien commun limité et non renouvelable, dont dépend la subsistance même de l’humanité.

Parmi les experts interviewés figurent Carlo Petrini, fondateur de l’association internationale Slow Food, Wolfgang Sachs, chercheur sur les thèmes de la mondialisation au Wuppertal Institut (Allemagne), Edoardo Salzano, l’un des plus importants urbanistes italiens actuels, Luca Mercalli, climatologue président de la Société Météorologique Italienne, Paolo Pileri, chercheur à l’École Polytechnique de Milan et responsable scientifique de l’Observatoire National de l‘Utilisation du Sol.

Biographie et Filmographie de l’auteur

Nicola Dall’Olio, géologue, a approfondi le thème des coûts environnementaux de l’étalement urbain et de la consommation des sols dans son doctorat en écologie. Il travaille pour l’administration provinciale de Parme en s’occupant des rapports entre agriculture et environnement, de planification territoriale et d’énergies renouvelables. Il suolo minacciato représente ses débuts en tant qu’auteur-réalisateur de films documentaires