Étiquettes

, , , , ,

Agence Hirondele

Joseph Nzirorera, 59 ans, ancien secrétaire général du Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND), en procès pour génocide devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), est décédé le 1er juillet à Arusha.

Selon un communiqué de presse publié par le TPIR, « il est décédé des suites de la soudaine complication d’une longue maladie ».

Joseph Nzirorera était jugé conjointement avec deux autres anciens dirigeants du MRND, Mathieu Ngirumpatse et Edouard Karemera. Inculpés de crimes de génocide et de crimes contre l’humanité, les trois hommes répondent essentiellement d’exactions perpétrées en 1994 par des membres du parti, en particulier les jeunes.

Le procès avait déjà été longuement paralysé par le passé par le mauvais état de santé de Mathieu Ngirumpatse, ancien président du MRND.

Suite à un malaise de Joseph Nzirorera, les auditions avaient cette fois été suspendues en plein milieu de la déposition, jeudi matin, du plus célèbre des détenus du TPIR, l’ex-directeur de cabinet au ministère de la Défense, le colonel Théoneste Bagosora, condamné à la prison à vie en première instance.

Le TPIR a annoncé le décès de Joseph Nzirorera quelques heures plus tard.