Étiquettes

, , , , ,

Radio Okapi


Le match Mazembe-APR qui se jouait samedi à Kigali pour le compte de la Coupe Kagame Inter-Club (une compétition des équipes des pays de l’Afrique Centrale et de l’Afrique de l’Est) s’est terminé en queue de poisson à la suite des incidents survenus après l’annulation par l’arbitre du but égalisateur de l’équipe congolaise. En fin de compte, la rencontre ne s’est pas poursuivie et la délégation de la RD Congo a été expulsée par les autorités rwandaises, selon le secrétaire général adjoint de Mazembe. Le  club congolais a ainsi regagné Kinshasa ce dimanche matin, via Nairobi, au Kenya.

Pendant les incidents, un joueur de Mazembe a été enlevé et ramené ensuite la nuit par la police rwandaise.

Il s’agit du joueur Lusadisu.

D’autres sources sportives ont livré les mêmes faits confirmés par la suite, samedi soir, par le ministre provincial des sports du Katanga.

Félix Kabange qui s’est exprimé sur les antennes de Radio Okapi à ce sujet revient sur certains de ces faits

«A la 34e minute, APR a marqué son premier but. Trois minutes plus tard, sur une descente de Trésor Mputu qui a dribblé les joueurs, Kaluyituka a marqué le but égalisateur, alors qu’un joueur d’APR  était dans les bois pour couvrir son gardien de but. Mais l’arbitre a annulé le but pour hors-jeu, selon lui. Le capitaine Mputu est allé expliquer à l’arbitre qu’il n’y avait pas hors-jeu, parce qu’un joueur d’APR couvrait son gardien, il a reçu un carton rouge.  Automatiquement, les autres joueurs de Mazembe ont protesté et quitté même l’aire du jeu. Mais tout de suite, le coach de Mazembe a demandé à ses joueurs de remonter sur la pelouse. Les projectiles ont commencé à pleuvoir sur le terrain, la tension était devenue très vive au point que l’arbitre a estimé qu’il ne pouvait plus continuer à arbitrer le match. Les projectiles ont continué et il y a eu quelques échauffourées entre joueurs. C’est lorsqu’ils se sont retrouvés ensemble après cette confusion que les joueurs de Mazembe se sont rendus compte l’un des leurs, Lusadisu, avait disparu.»

Copyright Radio Okapi

Advertisements