Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Hitler_Kagame3 J’ai été très troublé par le dossier fort étoffé que m’a fait parvenir Bernard Desgagné qui accuse la Société Radio-Canada de se faire la complice de Paul Kagame, “le plus grand assassin sur terre depuis Hitler”. Il accuse notre télévision d’État de perpétuer l’histoire convenue du génocide rwandais qui, selon mon correspondant, ne serait pas du tout aussi simple que ce que l’on nous a expliqué sur toutes les ondes.

Dans son dossier, Desgagné résume que la fable véhiculée par Radio-Canada est assez simple: des extrémistes hutus fomentaient au Rwanda un génocide des Tutsis depuis des années et sont passés aux actes entre avril et juillet 1994. Selon la version officielle, Paul Kagame, chef du Front patriotique a chassé ces extrémistes du pouvoir et mis fin au génocide, devenant ainsi un grand héros. Ce qui aurait permis au même Kagame d’obtenir des milliards d’aide internationale, argent qu’il accuse d’avoir été détourné pour alimenter la “machine à tuer” qu’est L’APR (armée patriotique rwandaise).

Croire à cette histoire il y a quinze ans était normal à cause de la désinformation appuyée par la Grande-Bretagne et les États-Unis. Mais on dispose aujourd’hui d’éléments très probants qui la contredisent et qui maintiennent au pouvoir un psychopathe assassin, complice d’un massacre qui a commencé en fait en 1990 lorsque l’ARP a attaqué le Rwanda à partir de l’Ouganda, et ça se poursuit de nos jours”.

Le 18 décembre 2008, le Tribunal pénal international pour le Rwanda a rejeté les quarante éléments de preuve qu’un procureur avait présentées pour démontrer qu’il y avait eu entente en vue de commettre un génocide. Toujours d’après ce dossier l’absence de preuves de planification par les supposés extrémistes du régime Habyarimana et la responsabilité probable de l’APR dans les assassinats ciblés s’ajoute à beaucoup de nouvelles informations qui contredisent la version officielle que transmet Radio-Canada.

Les témoignages recueillis par Peter Verlinden au sujet des massacres d’avril 1994 sont très importants. En effet, des témoins directs, ni hutus ni tutsis affirment avoir vu des soldats de L’APR se livreer au massacre de dizaine de milliers de civils innocents dans une seule région !

Bref, les corps qui flottaient dans les rivières, c’était l’oeuvre de l’APR”, selon ces renseignements. Il y a bel et bien eu génocide, mais il n’a pas été planifié et exécuté comme on a tenté de nous le faire croire. Comme a dit le ministre belge des Affaires étrangères, Willy Claes, “Paul Kagame est au moins en partie responsable du génocide rwandais”.

Dans sa page Web, Radio-Canada affirme que, le 6 avril 1994, l’avion du président rwandais Juvénal Habyarimana a été abattu “par des extrémistes hutus” et il affirme que le FPR a arrêté le génocide et que le gouvernement de Kagame y a mis fin.
Affirmations pourtant contredites par les enquêtes de la justice française et espagnole qui ont pris connaissance des preuves accumulées contre Kagame par l’enquêteur australien Michael Hourigan.

Ces massacres qui auraient fait 7 millions de morts auraient été entrepris, selon ce dossier, par l’APR qui aurait planifié le génocide et commis une bonne partie des massacres mis sur le compte des hutus, y compris l’élimination d’un grand nombre de tutsis sacrifiés pour la cause.

Je ne puis rentrer dans tous les détails, dont certains font frissonner d’horreur, mais je pense que s’il est vrai que ces crimes contre l’humanité sont demeurés impunis à cause de la complicité anglo-américaine, il y a lieu non seulement de poser des questions, mais d’exiger une enquête impartiale au niveau international afin d’inculper, s’il y a lieu, celui qu’on compare à Hitler, Pol Pot et autres fous furieux de ce monde.

Je vous incite donc fortement à prendre connaissance de ces dossiers explosifs avant d’arrêter votre opinion. L’adresse est la suivante: http://web.mac.com/bernarddesgagne/Rwanda/Accueil.html

Source

Vodpod videos no longer available.